CS Project Status Reporting (PSR), l’extension idéale à Microsoft Project Server pour la gestion de rapports d’état enrichis

Lors des derniers TechDays au Palais des Congrès à Paris, une session, lors de la dernière journée, était consacrée aux possibilités de pilotage d’un portefeuille de projets (géré avec Microsoft Project Server 2010) offertes par la plateforme décisionnelle de Microsoft.

Lors de cette session, co-animée avec Franck Mercier, ingénieur avant-vente Microsoft Business Intelligence, j’ai pu présenter une extension proposée par Campana & Schott qui s’appelle CS Project Status Reporting (PSR).

Elle a suscité beaucoup d’intérêt auprès des nombreuses personnes présentes à cette session. C’est pourquoi je pense qu’il est intéressant de la présenter également sur ce blog.

Cette extension permet de répondre à des besoins qui ne sont pas toujours adressés nativement par la solution Microsoft Project Server, à savoir :

  • Offrir un outil qui génère des rapports d’état périodiques pour chaque projet, imprimables en un clic, incluant :
    • des données calculées (coûts, charges, délais…), extraites des plannings Microsoft Project et du site collaboratif du projet (risques…) ;
    • des informations textuelles fournies par les chefs de projet (commentaires sur la période écoulée, rapport textuel des actions réalisées depuis le dernier rapport généré…)  ;
    • éventuellement, des données en provenance d’autres outils du SI (comme SAP par exemple pour les données financières), grâce aux possibilités offertes par ailleurs par notre autre extension CS Connect ;
  • Historiser régulièrement les données de chaque planning, afin de pouvoir se remémorer l’état du projet lors des périodes passées, sans limitation du nombre de rapports et avec une fiabilité accrue par rapport à l’enregistrement des planifications initiales (ou baselines, limitées à 11 enregistrements au maximum) ;
  • Analyser les tendances, grâce à la mise en perspective des différentes données historisées ;
  • Offrir des rapports supplémentaires non disponibles nativement (courbe en S utilisant les données historisées de tous les rapports d’état disponibles, courbe à 45°, matrice des risques…).

Il est également possible de générer des rapports destinés au management, consolidant les informations des rapports d’état de plusieurs projets.

Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à consulter le site Campana & Schott ou à me contacter directement (vincent.capitaine@campana-schott.com) !

A propos Vincent Capitaine

Consultant Senior - Management de projet et de portefeuille - MCTS, MCITP & Microsoft Project MVP
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour CS Project Status Reporting (PSR), l’extension idéale à Microsoft Project Server pour la gestion de rapports d’état enrichis

  1. sacha dit :

    Belle synthèse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s